1971 Intermarco-Elvinger.
1974 Galerie Mazarine.
1980 Musée des Arts Décoratifs (les métiers de l’art).
1983 Exposition chez Jansen, Paris.
1986 Exposition chez Jansen, Paris.
1986 Elle participe à l’exposition « Les Métiers d’Art » à l’Hôtel de la  Monnaie.
1987 New York la consacre avec une exposition chez Tiffany.
1987 Elle expose ses œuvres au Grand Palais, à la Biennale des Beaux Arts.
1988 Participation à l’exposition « De main de maître ».
1988-1989 Elle présente ses créations chez Seibu à Tokyo.
1990 Parrainée par la Ville de Paris, et plus particulièrement par Jacqueline Nebout, Adjoint au Maire de Paris et chargé de l’environnement, Joy de Rohan Chabot  réalise une extraordinaire « Maison des Illusions »­­­­­­ à l’Orangerie du Château de Bagatelle. Cette demeure insolite comprenait sept pièces sur 250 m2 et 650 objets uniques. Il a fallu deux années de travail pour achever la réalisation de cette remarquable exposition.
2008 Après de nombreuses réalisations pour des clients privés, elle a longuement préparé l’exposition « Les Jardins immobiles » qui s’est tenue  au Musée Jacquemart-André. Pour la première fois de son histoire, ce musée présentait l’œuvre d’un artiste vivant.
2009 Elle expose à Sao Paulo à la galerie George Elias.
2011 Joy de Rohan Chabot entre à la Galerie Matignon et y présente l’exposition « LUCIOLES ».  À cette occasion, la galerie présente une vingtaine de sculptures, pièces uniques en bronze réalisées en collaboration avec la fonderie auvergnate Fusions et des œuvres en verre peint à la main qui reflètent son univers où nature et poésie se côtoient.
2012-2013 Du 22 novembre au 26 janvier,la Galerie Matignon présente la nouvelle exposition de Joy de Rohan Chabot, « FÉERIE » où elle explore un nouveau matériau, la fonte d’aluminium, dans une atmosphère inspirée par les contes de fée. L’installation est accompagnée de créations de Tobias Urell de la Maison Deyrolle, objets de curiosités contemporains, de photographies de Gilles de Fayet et d’une création sonore signée Karen Lohier qui avait déjà participé à l’exposition « LUCIOLES » en 2011.